Derniers commentaires

je ferai de mon possible pour ...

21/11/2016 @ 07:31:37
par nour rida


on fera bouger tout le monde ...

16/06/2016 @ 21:02:30
par wily mignon


mon papa courage à toi. la ...

16/06/2016 @ 20:58:56
par wily mignon


dommmmmmmage, on n'a pas pu se ...

30/09/2015 @ 16:37:23
par Nour Mohammed Rida


enfin, juste une petite modification, si ...

30/09/2015 @ 16:34:55
par Nour Mohammed Rida


Calendrier

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

Mots clé (tags)

Annonce

rss Syndication

Choisissez un thème



Liens

    28 Mai 2017 - 08:29:42

    1297 - Aujourd'hui, c'est la Fête des mères !

    Je pense à la mienne à laquelle je dois tant .

    J'étais l'aîné  de ma fratrie et c'est à moi qu'il revenait, selon un usage immémorial, de prendre la direction  de notre petite propriété de Nadaillac qui avait nourri, tant bien que mal,  notre famille .

    Papa y tenait par dessus tout et était prêt à acheter un tracteur pour entrer avec moi  dans  la modernité.

    Mais voilà !

    Je n'avais guère de "goût" à la terre. Apprendre à conduire les boeufs ou à les atteler paraissaient  au-desus de mes forces.

    D'un autre côté, mon institutrice, Mme Bertet  trouvait que j'avais "bonne tête"  et que je devais poursuivre mes études.

    Elle s'en ouvrit à Maman qui ne fut pas difficile  à convaincre car  elle avait depuis longtemps  la même idée.

    Mais ce qui semblait   le plus dur restait à faire : obtenir   l'accord de Papa.

    Ne souhaitant pas nous  contrarier il fit ce que son coeur de père lui dictait. en dépit de sévères mises en garde ( "Tu sais, il faut avoir les reins solides pour tenir un enfant dans les Ecoles" ).

    Ii accepta le "sacrifice", comme il le dit souvent, par la suite.

    Pour moi aussi,  conscient du déchirement,   ce fut difficile.

    Je me  fis alors deux serments : 1.dès que possible, acheter un tracteur ( Dominique m'y aidera );  2. aidé par mon frère,  faire de notre ferme un ensemble dont nous serions tous fiers ( y compris nos ancêtres ).

    D'où ces travaux incessants à Cassagnes, le dernier en date étant l'"extension".

    Je demande à ma famille (  grands et l petits ) de ne pas trop m'en vouloir si le grand-père que je suis devenu a encore à coeur de réaliser les rêves un peu  démesurés de son enfance ... 

    J'ai essayé de tout faire pour qu'ils n'en souffrent pas trop.  





    Admin · 148 vues · 0 commentaires

    Lien permanent vers l'article complet

    http://nadaillac.sosblog.fr/E-Jouve-b1/1297-Aujourd-hui-c-est-la-Fete-des-meres-b1-p60381.htm

    Commentaires

    Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


    Laisser un commentaire

    Statut des nouveaux commentaires: Publié





    Votre URL sera affichée.


    Veuillez entrer le code contenu dans les images


    Texte du commentaire

    Options
       (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)