Derniers commentaires

Mr Laurent Biffot ...était ...

04/05/2018 @ 13:03:13
par MAINGUY ROBERT


je ferai de mon possible pour ...

21/11/2016 @ 07:31:37
par nour rida


on fera bouger tout le monde ...

16/06/2016 @ 21:02:30
par wily mignon


mon papa courage à toi. la ...

16/06/2016 @ 20:58:56
par wily mignon


dommmmmmmage, on n'a pas pu se ...

30/09/2015 @ 16:37:23
par Nour Mohammed Rida


Calendrier

Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 2

Mots clé (tags)

Annonce

rss Syndication

Choisissez un thème



Liens

    23 Mai 2013 - 06:27:39

    875 - Voici le "mot" que j'ai préparé pour Mari ( en deux langues ! )

    Le 3e discours en anglais de mon existence


    ing,May
    26,  2 013, Toronto





    ___________________________________________________________________________





    Dear Mari,





    Canada is
    not exactly one of my « usual » travel destinations. In fact, I have
    only been there four times and never outside the “Belle Province” !





    This time
    is like an adventure for me and the chance to talk about what ties us one to
    another.





    My trip to
    Canada is due to this fundamental event as was your trip to Nadaillac-de-Rouge
    in honor of the “Francophonie en Quercy- 
    Périgord” association for which you gave an extraordinary conference
    on  June 
    2 007.





    But ties
    between my country and Canada are strangely very old. In fact, one of my fellow
    citizens of Gourdon( about eight miles away from Nadaillac ) had been appointed
    Vice King of the New France in former times but surely didn’t make it to land
    there, what we did !





    But enough
    of this, today’s big celebration was the best reason for us to travel overseas
    and get the chance to say a few words at Mari and André’s wedding.





    Dear André,
    I think you are very lucky to get married to one of my dearest students. You
    must know that she has been chosen by me among six hundred other candidates and
    has outstanding credentials.





    After
    getting in the Program with thirty other fellow students everything went on the
    best way they could. She got her Master degree in international economy and
    then a doctorat in international Relations and politics with the honors from
    Paris Descartes Sorbonne Paris Cité as we say today.





    After
    having achieved all I mentioned you took, Mari, profit of all your skills to
    work for different schools and institutions of different countries like France,
    Turkey and, of course, Canada.





    The
    different abilities like preciseness, team spirit and diplomacy, among many others,  are certainly enough reasons for you  achieving so well all the tasks, including
    your doctorate of 2 009, that you had to manage.





    When you
    gave us the opportunity of visiting Istanbul with my wife  and grand children, you offered us to make
    one of our seven memorable great journeys. Margaux, Justine et Héloïse keep in
    mind how wonderful your dear mother and you were to them.





    Then came
    the time when you were meant to attend a colloquium in Tunis when sadly you
    have been called back to Turkey because your dear fatherjust passed away. You
    often told me about him, his work and I got the impression over time to know
    him quite well.





    I’m sure he
    feels deep happiness for you  in this
    very special moment in your lives.





    For me, it
    is with great proud and deep feelings that I tried , for a few moments at
    least, to jump  in for him and to ask
    with all of you and with the God of your fathers to bless your wedding and to
    give you nice children !





    2 .-





    Long Live
    André and Mari !





    Long Live
    France which you are representing now !





    Long Live
    Canada  and Ontario for hosting you !





    Long Live
    Turkey where you were born !





    Long Live
    Armenia which stays in the very deep of your heart !





     





    Edmond
    Jouve

     

                                          26 Mai 2013

                                                                                                                                                             Toronto

     

     

    Ma chère Mari,

                Le Canada n’est pas ma destination habituelle. Je n’y suis allé qu’à 4 reprises et encore s’agissait-il simplement de la « Belle Province ».

                Cette fois, c’est presqu’une aventure. En réalité, je ne fais que renouer avec l’histoire de ma région que vous connaissez bien puisque vous avez donné une brillante conférence dans mon village, Nadaillac-de-Rouge, à la demande de l’Association « Francophonie en Quercy-Périgord ».

                Quel est donc ce lien qui nous unit et qui me parait proprement incroyable.

                Eh bien ! Figurez vous que pendant quelques mois, l’un de mes compatriotes, Pons de Louzières-Thémines, seigneur de Gourdon (à une quinzaine de km de Nadaillac) fut nommé Vice-roi de la Nouvelle France, le temps que le Grand Condé retrouve sa charge.

                Il n’est pas sûr qu’en si peu de temps notre Vice-roi ait pu se rendre au Canada. Ma femme et moi avons plus de chance que lui puisque, venant à bout d’un long périple, nous nous trouvons parmi vous.

                Il fallait un événement d’une grande importance pour nous décider à effectuer une telle traversée.

                Ce grand événement, nous le connaissons tous, c’est le mariage de Mari et André, que « facebook » a annoncé à la terre entière.

                Il me fut donc facile de la faire figurer parmi les 30 élus.

                Tout, par la suite, se passa de la meilleure façon : le Master de Droit de l’Economie internationale et du Développement, ainsi que le Doctorat en Science politique, mention Relations internationales obtenu à l’Université Paris Descartes Sorbonne Paris Cité (comme il faut dire désormais !) avec la mention très honorable et les félicitations du Jury obtenues à l’unanimité.

                Ce faisant, vous avez su, chère Mari, mettre à profit votre bonne connaissance du Français dans diverses écoles, institutions Françaises, turques et même, aujourd’hui, canadienne.

                Votre sens de la rigueur et de la minutie, vos qualités de méthode, l’esprit d’équipe qui vous anime, votre goût inné pour la diplomatie et ce qui va avec -les respects rigoureux de la confidentialité- vous ont assurément aidée dans les tâches diverses qui vous ont été confiées, en attendant peut-être de vous voir travailler dans les Institutions européennes puisque c’est dans ce domaine que vous avez soutenu votre thèse de Doctorat le 10 décembre 2009.

                Chemin faisant, nos lien se sont renforcés, si bien que avec mon épouse nous avons pu effectuer, à Istanbul l’un des 7 grands voyages que nous avons faits avec nos petits-enfants. Margaux, Justine et Héloïse gardent un merveilleux souvenir de l’accueil de votre chère maman et de vous-même et des confitures de rose.

                Vous deviez, chère Mari, participé à un colloque décentralisé à Tunis ; lorsque vous avez été appelée en Turquie auprès de votre papa qui venez de vous quitter. Vous m’avez ensuite beaucoup parlé de lui et de son entreprise, si bien que j’ai l’impression de bien le connaitre.

                Je suis sûr qu’il se réjouit avec nous aujourd’hui. Quant à moi, c’est avec beaucoup d’émotions que j’ai essayé de la suppléer pendant quelques instants et que je demande avec vous touts, au Dieu de nos pères, de bénir votre union et de vous donner une belle descendance.

                Vive André et Mari !

                Vive la France dont vous allez désormais été l’ambassadrice !

                Vive le Canada qui vous offre l’hospitalité !

                Vive la Turquie qui vous a vu naitre !

                Vive l’Arménie que vous portez au fond de votre cœur !

     

    Edmond Jouve.

     





    Lien permanent vers l'article complet

    http://nadaillac.sosblog.fr/E-Jouve-b1/875-Voici-le-mot-que-j-ai-prepare-pour-Mari-en-deux-langues--b1-p59934.htm

    Commentaires

    Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


    Laisser un commentaire

    Statut des nouveaux commentaires: Publié





    Votre URL sera affichée.


    Veuillez entrer le code contenu dans les images


    Texte du commentaire

    Options
       (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)