Derniers commentaires

Mr Laurent Biffot ...était ...

04/05/2018 @ 13:03:13
par MAINGUY ROBERT


je ferai de mon possible pour ...

21/11/2016 @ 07:31:37
par nour rida


on fera bouger tout le monde ...

16/06/2016 @ 21:02:30
par wily mignon


mon papa courage à toi. la ...

16/06/2016 @ 20:58:56
par wily mignon


dommmmmmmage, on n'a pas pu se ...

30/09/2015 @ 16:37:23
par Nour Mohammed Rida


Calendrier

Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 2

Mots clé (tags)

Annonce

rss Syndication

Choisissez un thème



Liens

    06 Mar 2014 - 07:49:55

    988 - Eh oui, nul n'est prophète en son pays !

    J'ai fini par suivre   les conseils avisés de mon très cher ami BC  et de quelques autres. 

    Je le regrette un peu quand même car nous avions de grands projets, en particulier la construction d'une  Maison des Trois  Cultures pour laquelle j'avais obtenu des concours importants.

    Je suis sûr que d'autres  viendront  qui sauront,  mieux que nous, saisir les opportunités, quand elles se présenteront de nouveau.

    Quant à moi, tout en restant vigilant ,  au lieu de tenir des permanences tenues  à Nadaillac, je continuerai - si Dieu le veut ! - à parcourir le vaste monde et à essayer d'aider ceux  - toujours aussi nombreux - qui me sollicitent encore.

    Dois-je m'en plaindre  ou me féliciter d'avoir troqué des chaînes contre ma   liberté retrouvée  ?  

    Aujourd'hui, je voudrais que  nous fassions nôtres ces propos du  grand Jean  Jaurès : "Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remord pour le présent et une confiance inébranlable pour l'avenir".

    J'ai porté le nom de Nadaillac ,  celui de mon hameau  - Cassagnes- et de ma famille ,  qui m'ont  vu naître ,  et auxquels   je dois tant ,   aux quatre coins de l'univers. 

    Ce  fut ma fierté.

    Je continuerai à les  servir aussi longtemps que mes forces le permettront , en attendant de revenir  reposer humblement  au milieu d'eux.

    Je leur  dois bien cela.

    E.J.
    Professeur émérite de l'Université Paris Descartes Sorbonne Paris Cité

    P.S. : Merci à tous ceux qui, contre vents et marées,  m'ont toujours aidé, à Nadaillac et ailleurs, même - surtout -  si je n'étais pas de leur bord. Qu'ils sachent que je n'ai rien oublié  et  qu'ils auront toujours une place spéciale dans mon coeur. Qu'ils me pardonnent s'ils sont déçus par la décision difficile  que je viens de prendre. Je reste et demeurerai leur ami.

    Quant à ceux qui n'ont pas encore  compris quels étaient mes motivations,  mon ambition et mon projet , qui ont parlé de "gloriole" ( je suis déjà bien pourvu ! ) et qui ont objecté ( parfois avec virulence )  que je ne  serais pas sur place, certains  sont bien placés pour savoir que, quand il l'a fallu, j'ai été là pour eux ... avec quelque efficacité  , en dépit des kilomètres. 

    Mais cela, nous allons l'oublier .

    Et qu'ils se rassurent, je sais être discret ! 

















































    Lien permanent vers l'article complet

    http://nadaillac.sosblog.fr/E-Jouve-b1/988-Eh-oui-nul-n-est-prophete-en-son-pays-b1-p60037.htm

    Commentaires

    Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


    Laisser un commentaire

    Statut des nouveaux commentaires: Publié





    Votre URL sera affichée.


    Veuillez entrer le code contenu dans les images


    Texte du commentaire

    Options
       (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)